L’infirmier face à la douleur de l’adulte et de la personne agée

La douleur est un enjeu national, comme en témoignent les intérêts gouvernementaux depuis 1998. Avec 12 millions de personnes souffrant de douleur chronique, en France, seulement 30% d’entre eux reçoivent un traitement adapté. Pour répondre à cet enjeu de santé publique, Erevo propose cette formation de 7 heures éligible au DPC.

La prise en charge de la douleur ne peut être de qualité que si les acteurs de soins maîtrisent ses mécanismes physiopathologiques, son évaluation afin de permettre une orientation thérapeutique pertinente et optimale. En effet, la pharmacologie s’impose la plupart du temps en première intention, au détriment d’autres méthodes non médicamenteuses pourtant pas moins inefficaces.

Formations médicales: Infirmiers

Infirmiers

Plaies et cicatrisation : prise en charge des plaies chroniques

Plaies et cicatrisation : prise en charge des plaies chroniques

La prise en charge des plaies, qu’elles soient aiguës ou chroniques, relève d’une prise en charge pluridisciplinaire indispensable ainsi que d’un savoir faire qui repose sur l’acquisition de compétences théoriques et pratiques. Cette formation a pour but d’améliorer la prise en charge des patients porteurs d’une plaie.

Le professionnel de santé face à une situation sanitaire exceptionnelle

Le professionnel de santé face à une situation sanitaire exceptionnelle

La violence à l’encontre des femmes, qu’elle que soit sa nature, est ungrand problème de santé publique et une violation majeure des droits dela femme. L’impact sur la morbi-mortalité est considérable et les conséquences sontnombreuses. Il s’agit en effet, d’un problème mondial de santé publique,d’ampleur épidémique, qui appelle une prise en charge globale etpluridisciplinaire. Connaître la réalité des violences faites aux femmes est essentiel pourmieux lutter contre celles-ci même s’il faut avant tout replacer la femmedans le temps et les sociétés. L’objectif principal de cette formation est de maîtriser les différentesformes de violence faites aux femmes afin d’être en mesure de mieux lesrepérer et de mettre en place le cadre règlementaire, les dispositifs, lesacteurs associatifs et institutionnels à mobiliser pour agir au mieux faceaux situations de violences identifiées. Plusieurs types de violencespeuvent être identifiés : violence psychologique dans le couple,harcèlement moral au travail, violences conjugales, violences sexuelles(abus, viols, trafic de femmes, mutilations génitales), violenceséconomiques. Il existe des répercussions directes de la maltraitance faitesaux femmes : les enfants sont les premières victimes collatérales. Il estimportant de pouvoir repérer là encore les traumatismes, mêmesilencieux, chez ces enfants de tout âge, et les moyens de soutiens etd’accompagnement pouvant être mis en place. Lutter contre les violences faites aux femmes s’articule autour du principede bientraitance (CCNE et HAS). Ce principe est au centre d’un processusde coopération interinstitutionnelles, afin de favoriser une approchepluridisciplinaire, tel que le 5ème plan de lutte contre toutes les violencesfaites aux femmes (2017-2019.Incarner le respect de la personne dans les pratiques professionnelles duquotidien en apprenant à repérer les situations de violence permet desavoir réagir face à une situation violente, quel que soit sa nature.

Tutorat des étudiants infirmiers en exercice libéral - ELearning et Classe virtuelle

Tutorat des étudiants infirmiers en exercice libéral - ELearning et Classe virtuelle

Le diplôme d’État infirmier s’est transformé afin de mieux préparer les infirmiers à la vie professionnelle. Les stages incarnent des lieux de professionnalisation. Ils amènent l’étudiant en soins infirmiers à se confronter à des situations cliniques et ainsi à développer des compétences professionnelles. Aussi, le rôle du tuteur est primordial.

Tutorat des étudiants en études d'infirmiers en exercice libéral - ELearning et présentiel

Tutorat des étudiants en études d'infirmiers en exercice libéral - ELearning et présentiel

De nous jours, la pose d’implants dentaires n’est plus réservée aux spécialistes et de plus en plus de chirurgiens-dentistes omnipraticiens posent des implants à leur cabinet dans leur pratique quotidienne. Il est donc essentiel pour les chirurgiens-dentistes de savoir, identifier, diagnostiquer, traiter et prévenir les maladies péri-implantaire.

Prise en charge des problématiques de santé de la femme : l'Endométriose

Prise en charge des problématiques de santé de la femme : l'Endométriose

L’endométriose, définie par la présence de tissu endométrial en dehors de la cavité utérine, est une pathologie chronique, fréquente, et complexe, qui affecte près d’une femme sur 10. Les manifestations cliniques sont variées (douleurs pelviennes chroniques, dysménorrhées, dyspareunie profonde, symptomatologie urinaire, symptomatologie digestive) et rendent le diagnostic souvent difficile, tardif, avec un retard de prise en charge majeur. Aucun symptôme n’est malheureusement pathognomonique d’endométriose et l’examen clinique est souvent normal ou pauvre.

Révolution numérique et santé : quelles applications pour la médecine de demain ?

Révolution numérique et santé : quelles applications pour la médecine de demain ?

Le secteur de la santé n’échappe pas à la révolution, qui amène son lot de promesses, d’interrogations, et de craintes. Si des connaissances poussées en la matière ne sont nécessaires qu’aux spécialistes du domaine, il semble indispensable que les professionnels de santé maitrisent les notions de base liées aux algorithmes et au traitement des données de santé. En effet, l’utilisation de ces technologies dans la prise en charge des patients sera grandissante dans les années à venir, et risque de modifier profondément nos pratiques. Ce changement de paradigme nécessite donc un certain nombre de connaissances, afin de conserver un regard éclairé sur toutes ces nouvelles technologies.

ALZHEIMER : l'infirmière face à la maladie

ALZHEIMER : l'infirmière face à la maladie

Diagnostiquer est au cœur de la prise en charge clinique de tout patient. Les évolutions réglementaires et législatives imposent de nouvelles pratiques aux professionnels de la rééducation et de la réadaptation afin d’optimiser la prise en charge du patient. Le diagnostic en pédicurie podologie est inscrit dans leurs domaines de compétences. Les pédicures podologues doivent ainsi se former à de nouveaux outils d’analyse clinique. En effet, il est nécessaire de savoir étiqueter le motif de consultation afin de prendre en charge le patient comme il se doit, ou bien de le rediriger à qui de droit. Pour se faire, le Pédicure-Podologue possède différents outils grâce à sa formation initiale, mais ceux-ci peuvent parfois être limités ou insuffisants.

Rôle des infirmiers libéraux lors du retour précoce à domicile après chirurgie

Rôle des infirmiers libéraux lors du retour précoce à domicile après chirurgie

Le virage ambulatoire s’inscrit dans un contexte d’évolution des techniques médicales, de l’épidémiologie et d’une demande croissante d’autonomie des patients. Cela suppose l’intervention d’une pluralité d’acteurs et de lieux (établissements de santé, professionnels libéraux, établissements médico-sociaux) et impose des efforts de coordination plus importants tout au long des étapes de la prise en charge des patients pour aboutir à un parcours de santé dont le but est une réduction des durées des séjours à l’hôpital. Le programme d’accompagnement du retour à domicile (PRADO) et la récupération améliorée après chirurgie (RAAC) ont donc toute leur place dans le développement du virage ambulatoire. L’avenant 6 de la convention nationale des infirmiers et infirmières libérales, relatif au rôle infirmier dans le domaine post-opératoire, concerne la surveillance clinique et l’accompagnement post-opératoire à domicile pour les patients inclus dans un dispositif de chirurgie ambulatoire ou RAAC. Cette formation permet d’acquérir ou d’approfondir des connaissances sur les différentes consultations prévues dans le parcours du patient, les types d’anesthésies utilisées, la surveillance spécifique en post-opératoire afin de prévenir les complications associées à la chirurgie. En outre, la prise en charge de la douleur est également traitée afin de perfectionner vos soins grâce à des outils opérationnels et transférables dans votre pratique.

Évaluation et amélioration de la pertinence du parcours de soins du patient diabétique de type 2

Évaluation et amélioration de la pertinence du parcours de soins du patient diabétique de type 2

Avec plus de 3 millions de diabétiques en France, et une prévalence de 4,6 %, la prise en charge du diabète est une des priorités dans le plan de réduction des dépenses de santé publique. De plus, les complications multiples et potentiellement graves de la maladie peuvent être évitées ou maîtrisées grâce au maintien de l’équilibre glycémique. Pour cela, des connaissances et compétences de la pathologie, de ses moyens de prévention, de dépistage, de traitements, et de ses surveillances s’imposent. De même, face à une maladie chronique, le champ de l’éducation thérapeutique est important pour une prise en charge optimale. Dans ce contexte, le parcours de soins du patient diabétique de type 2 prend toute sa place. Toutefois, il est nécessaire de s’interroger sur la pertinence de ce parcours, car garant de la qualité et de la sécurité des soins, et il participe à l’efficience des dépenses de santé. Ce programme de formation va permettre l’analyse des pratiques professionnelles grâce à la méthode de l’audit clinique et également l’acquisition ou l’approfondissement de connaissances ou de compétences sur le parcours de soins du patient diabétique de type 2.

Repérage de la maltraitance et de la violence, conduite à tenir : violences faites aux femmes

Repérage de la maltraitance et de la violence, conduite à tenir : violences faites aux femmes

La violence à l’encontre des femmes, qu’elle que soit sa nature, est ungrand problème de santé publique et une violation majeure des droits dela femme. L’impact sur la morbi-mortalité est considérable et les conséquences sontnombreuses. Il s’agit en effet, d’un problème mondial de santé publique,d’ampleur épidémique, qui appelle une prise en charge globale etpluridisciplinaire. Connaître la réalité des violences faites aux femmes est essentiel pourmieux lutter contre celles-ci même s’il faut avant tout replacer la femmedans le temps et les sociétés. L’objectif principal de cette formation est de maîtriser les différentesformes de violence faites aux femmes afin d’être en mesure de mieux lesrepérer et de mettre en place le cadre règlementaire, les dispositifs, lesacteurs associatifs et institutionnels à mobiliser pour agir au mieux faceaux situations de violences identifiées. Plusieurs types de violencespeuvent être identifiés : violence psychologique dans le couple,harcèlement moral au travail, violences conjugales, violences sexuelles(abus, viols, trafic de femmes, mutilations génitales), violenceséconomiques. Il existe des répercussions directes de la maltraitance faitesaux femmes : les enfants sont les premières victimes collatérales. Il estimportant de pouvoir repérer là encore les traumatismes, mêmesilencieux, chez ces enfants de tout âge, et les moyens de soutiens etd’accompagnement pouvant être mis en place. Lutter contre les violences faites aux femmes s’articule autour du principede bientraitance (CCNE et HAS). Ce principe est au centre d’un processusde coopération interinstitutionnelles, afin de favoriser une approchepluridisciplinaire, tel que le 5ème plan de lutte contre toutes les violencesfaites aux femmes (2017-2019.Incarner le respect de la personne dans les pratiques professionnelles duquotidien en apprenant à repérer les situations de violence permet desavoir réagir face à une situation violente, quel que soit sa nature.

Prise en charge du patient stomisé

Prise en charge du patient stomisé

Avec près de 100 000 personnes stomisées en France, dans le cadre de la réduction des durées des séjours hospitaliers, la prise en charge du patient stomisé à domicile est fréquemment   rencontrée par les infirmier(e)s à domicile. D’origines digestives ou urinaires, les soins de stomie sont spécifiques, à tel point qu’ils ont donné naissance à une spécialité  à part entière : la stomathérapie. La prise en charge du patient stomisé par l’infirmièr(e) à domicile peut s’avérer délicate. Elle se doit d’acquérir l’ensemble de ces soins pour éviter toutes   complications aux patients. De plus, provisoires ou définitives,   l’infirmièr(e) s’engagera dans une démarche éducative  du patient et de son entourage. L’objectif principal de cette formation est de maîtriser la réalisation des soins infirmiers et la surveillance d’un patient stomisé afin de sécuriser le parcours des patients et améliorer la qualité des prises en charge.

Évaluation et amélioration de la pertinence du parcours PRADO BPCO

Évaluation et amélioration de la pertinence du parcours PRADO BPCO

Cette formation e-learning est un programme intégré de 14 heures comprenant 12 heures de formation continue et 2 heures d’audit clinique. La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie respiratoire chronique ayant un fort impact sur la qualité de vie des patients. Selon des estimations récentes de l’OMS, actuellement 64 millions de personnes ont une BPCO. La BPCO deviendra la 3e cause de décès dans le monde en 2030. Elle est donc un enjeu de santé publique majeur tant au niveau national qu’internationale. Le parcours de soins prend toute sa place et notamment celui du PRADO porté par l’assurance maladie. Ce service de retour à domicile des patients hospitalisés permet d’anticiper les besoins du patient liés à son retour à domicile et fluidifier le parcours hôpital-ville. Pour pouvoir y participer, les professionnels doivent se former. L’infirmière libérale et le kinésithérapeute sont les pierres angulaires de ce dispositif. Outre leurs surveillances spécifiques, ils participent à l’éducation des patients. Cette démarche se doit d’être coordonnée avec les autres professionnels de santé.

Prise en charge et surveillance infirmière du patient insuffisant cardiaque chronique

Prise en charge et surveillance infirmière du patient insuffisant cardiaque chronique

L’insuffisance cardiaque chronique de l’adulte est une maladie fréquente, grave et coûteuse. Il y a 150 000 nouveaux cas/an en France. Il s’agit de la 1re cause de mortalité cardiovasculaire et la 1re cause d’hospitalisation des plus de 65 ans. Une prise en charge centrée sur le patient et son parcours de soins sont indispensables. Le rôle de l’infirmier y est prépondérant et englobe toutes les dimensions du soin. L’infirmier doit assurer la surveillance d’éventuels signes de décompensation, le suivi des traitements et ses éventuels effets secondaires, l’éducation à la santé du patient et participe à la réadaptation à l’effort. Il permet ainsi d’améliorer la qualité de vie du patient, de réduire la mortalité et diminuer les réhospitalisations. L’infirmier est l’un des acteurs majeurs dans la mise en place de la politique de santé publique. Il repose sa pratique sur les nombreuses recommandations en matière de prise en charge des patients insuffisants cardiaques chroniques (HAS, FFC, etc.). Ce programme de formation va permettre l’analyse des pratiques professionnelles et également l’acquisition ou l’approfondissement de connaissances ou de compétences en matière d’insuffisance cardiaque chronique.

Le BSI : le bilan de soins infirmiers

Le BSI : le bilan de soins infirmiers

Le Bilan de Soins Infirmiers (BSI) est un outil permettant à l’IDEL de faire une évaluation de l’état de santé d’un patient dépendant afin d’établir un plan de soins infirmiers personnalisé pour ce patient. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une nouvelle version de la Démarche de Soins Infirmiers (DSI) comme on a pu la connaître jusque là, en en modernisant notamment le parcours de mise en place et d’utilisation et en modifiant du tout au tout la méthode de rémunération des actes que cela engendre. Il s’agit donc d’un outil qui a la double utilité de permettre à l’IDEL d’établir un plan de soins pour un patient dépendant et de lui permettre d’être rémunéré pour les soins du rôle propre effectués auprès de ce type de patient.

Les voies d'abord veineuses périphériques et centrales au domicile

Les voies d'abord veineuses périphériques et centrales au domicile

Les voies d’abord veineuses périphériques et centrales sont couramment rencontrées au domicile. L’utilisation de ces dispositifs nécessite de se tenir à jour des nouvelles recommandations, de se questionner sur ses pratiques et au besoin de les réajuster. Le but étant de limiter le risque de complications potentiellement graves associées aux voies d’abord veineuses (infectieuses, thrombotiques…).

Le parcours du patient en cancérologie

Le parcours du patient en cancérologie

Avec près de 400000 nouveaux diagnostics de cancer chaque année, le parcours du patient en cancérologie est une priorité du plan cancer 2014-2019. La chimiothérapie à domicile est dorénavant très encadrée. La spécificité des produits de chimiothérapie impose une parfaite maîtrise des effets secondaires ainsi qu’une grande technicité dans la manipulation des dispositifs veineux centraux. Enfin la mise en œuvre des soins de supports est indispensable car elle vise à assurer la meilleure qualité de vie possible pour les patients cancéreux tant sur le plan physique que sur le plan psychologique et relationnel.

Plaies et cicatrisation

Plaies et cicatrisation

La prise en charge des plaies, qu’elles soient aiguës ou chroniques, relève d’une prise en charge pluridisciplinaire indispensable ainsi que d’un savoir faire qui repose sur l’acquisition de compétences théoriques et pratiques. Cette formation a pour but d’améliorer la prise en charge des patients porteurs d’une plaie.